La valorisation de votre
patrimoine hydraulique

Le Moulin de Cessac

Troisième acquisition d’Hydrocop, le Moulin de Cessac est implanté dans le département du Lot (46), Région Midi-Pyrénées. La centrale hydroélectrique est située en rive droite de la rivière du Lot, sur la commune de Douelle, à environ 15 km à l’Ouest de Cahors.

Objectif : atteindre une puissance nette de production de 1 150 kWh (contre 565 kWh actuellement) par l’ajout de deux turbines de 300 kWh chacune par l’extension de la centrale et mettre le site en conformité environnementale (passe à poissons).

Les infos clés

Localisation

Caractéristiques

Cours d’eau : Lot
Commune :
Douelle
Département :
Lot (46)
Région :
Midi-Pyrénées
Hauteur de chute : 2,12 m
Turbines :
2 turbines Kaplan à axe vertical
Fonctionnement :
Au fil de l’eau

 

Les performances atteintes

  A l’acquisition
Puissance maximale 565 kW
Production annuelle 3.3 GWh
Objectif : atteindre une puissance nette de production de 1 150 kW (contre 565 kW actuellement) par l’ajout de deux turbines de 300 kW chacune par l’extension de la centrale et mettre le site en conformité environnementale (passe à poissons).

La petite histoire du "Moulin de Cessac"

L’histoire du moulin remonte à 1474. A cette époque, il semblait avoir la double fonction de moulin drapier et e moulin bladier fabrication de farine et de seigle). Ce texte est tiré de l’ouvrage sur les seigneurs de Cessac de Monsieur Boutary.

En 1783, lors de la crue du 7 mars, le moulin fut englouti jusqu’au faitage. C’est certainement suite à cette crue qu’une surélévation du toit et du moulin fut réalisée (trace de la surélévation en pignon ouest du moulin).

En 1841-1845 sont réalisés les travaux de construction de l’écluse dite de Cessac côté Douelle, et de son barrage en blocs de pierres régulières dont la retenue va submerger Ia partie supérieure de la retenue médiévale dont on peut observer le tracé en amont du moulin en période d’étiage. Dès cet instant, la chute de la chaussée de Cessac (2,00 m) va devenir intéressante pour le surplus de puissance qu’elle fournit au moulin.

En 1910, M. BONAL achète le moulin à Léa LASSERRE, fille du maire de Douelle, avec I’autorisation du Conseil Municipal d’y installer l’électricité. Cette autorisation est étendue à M. BONAL pour la concession de distribution d’énergie électrique pour l’éclairage public et privé du village de Douelle.

En 1963, M. Georges IMBERT rachète le moulin à la Société BONAL-ESNAULT (société du Moulin de Cessac) et obtient l’autorisation préfectorale d’installer 2 turbines électriques prenant 13 m3/s chacune pour une autorisation globale de 565 kWH.

 

A propos d’Hydrocop

Composée des 8 acteurs régionaux que sont Caléo, Ené’o, Electricité de Strasbourg, Gaz de Barr, Sicap, SOREGIES, ESL et Vialis, Hydrocop est une SAS, au capital de 10,1 millions d’euros. L’objectif de l’entreprise est de mutualiser le savoir-faire historique d’énergéticiens pour acheter et gérer des centrales de production d’électricité hydraulique ou pour développer des installations existantes.

 

Contact / Demande d’infos

Antoine DUTURC
Ingénieur conseil eau, énergie, environnement et société.

 

 


Tél : 06 25 13 67 28
Email : antoine.duturc@hydrocop.fr
http://www.hydrocop.fr/

Notre plaquette de présentation

La valorisation de votre patrimoine hydraulique, consultez notre plaquette.

Téléchargez le pdf

Création de site internet: Cianeo